Préparer des gâteaux : 11 erreurs à éviter

Préparer des gâteaux 11 erreurs à éviter

Faire des gâteaux est assez facile, mais pas au point qu’il soit impossible de les rater. Si c’était le cas, les gâteaux trop durs, trop friables, trop foncés ou trop plats n’existeraient pas. Si l’une de ces situations vous semble familière, il se peut que vous commettiez l’une (ou plusieurs) de ces erreurs courantes ou mauvaises habitudes de cuisson des gâteaux.

Vous avez mal mesuré votre farine

Mesurer la farine de la mauvaise façon est probablement la plus grosse erreur de cuisson des gâteaux. Si vous mesurez votre farine en mettant votre tasse à mesurer dans le sac de farine, vous pouvez utiliser jusqu’à 30 % de farine supplémentaire dans votre pâte. Vos gâteaux seront alors secs et durs.

La bonne méthode : Procurez-vous une balance numérique qui peut être réglée en grammes et, à partir de maintenant, pour chaque tasse de farine demandée dans une recette, pesez 130 grammes.

Vous n’avez pas utilisé le bon type de farine

La plupart des recettes de gâteaux spécifient de la farine tout usage, qui est un mélange de protéines moyennes de farines de blé dur et tendre. Si vous remplacez cette farine par de la farine à pain, qui est fabriquée à partir d’une autre variété de blé et qui est plus riche en protéines, vos gâteaux seront trop durs. Si vous utilisez de la farine à gâteau ou à pâtisserie, qui sont plus tendres, vos gâteaux seront fragiles et friables. Et si vous utilisez de la farine auto-levante (qui est un type de farine dans lequel la levure chimique est déjà mélangée), un grand nombre de choses peuvent mal tourner.

La bonne méthode : Utilisez la farine spécifiée dans la recette, le plus souvent de la farine tout usage.

comment bien préparer des gâteaux

Vous avez trop travaillé votre pâte

Le surmenage peut se produire avec tous les types de pâte à gâteau, mais surtout avec les gâteaux roulés, où vous étalez la pâte et découpez ensuite les biscuits avec des emporte-pièces. La farine contient du gluten, une protéine qui devient de plus en plus dure à mesure que vous la pétrissez, la roulez et la mélangez. Et rouler la pâte à gâteau est amusant, surtout pour les enfants. Mais il ne faut pas trop la rouler. (Et oui, le fait de rouler les restes de pâte rendra les gâteaux roulés plus durs que les premiers, mais vous n’avez pas vraiment le choix).

La bonne méthode : Roulez ou mélangez votre pâte aussi peu et aussi délicatement que possible.

A découvrir aussi : Comment faire de la pâtisserie avec des enfants de 2 à 16 ans ?

Vous crémez votre beurre à la main

Battre en crème le beurre et le sucre ne se limite pas à combiner les deux ingrédients. Vous incorporez également de l’air dans le beurre, ce qui donne de la légèreté à la pâte et permet à la levure chimique de faire son travail plus facilement. Si vous ne faites que remuer, votre pâte ne sera pas assez moelleuse. Rappelez-vous que le beurre doit être froid : S’il est assez mou pour que vous puissiez le remuer à la main, il est trop mou.

La bonne méthode : Battez votre beurre en crème à l’aide d’un batteur sur socle muni d’un fouet.

Votre beurre est sorti tout droit du réfrigérateur

Ceci est lié à la question du crémage, car le beurre froid est plus difficile à crémer. Ainsi, si votre beurre est trop froid, vos gâteaux seront plus denses et ne s’étaleront probablement pas assez dans le moule lorsque vous les ferez cuire. En général, le beurre doit être frais, mais pas froid.

La bonne méthode : Laissez votre beurre reposer pendant 15 minutes avant de le battre en crème.

Votre beurre était trop mou

Si votre beurre est trop mou, vous aurez le même problème que lorsque vous avez essayé de le crémer à la main, à savoir une aération insuffisante. S’il est trop mou, au lieu de retenir l’air, le beurre va se renverser sur lui-même, rendant votre pâte lourde au lieu d’être moelleuse.

La bonne méthode : Conservez votre beurre de cuisson au réfrigérateur.

conseils pour préparer de délicieux gâteaux

Votre levure chimique était périmée

La levure chimique est un agent levant qui fait lever les produits de boulangerie et de pâtisserie, et bien qu’elle ait une durée de conservation assez longue, elle n’est pas illimitée. Après six mois dans le placard, la levure chimique perd une bonne partie de son efficacité. Bien qu’elle ne soit pas aussi importante pour les biscuits que pour les gâteaux et les pains rapides (et peut-être même pas aussi importante que l’écrémage), elle fera tout de même une différence.

La bonne méthode : Assurez-vous que votre levure chimique n’a pas plus de six mois et remplacez-la si c’est le cas.

Votre moule était trop foncé

Oui, cela existe vraiment. Les couleurs foncées absorbent plus de chaleur que les couleurs claires, et la différence est suffisamment importante pour affecter le temps de cuisson des gâteaux. Malheureusement, la plupart des recettes ne précisent pas la couleur de la plaque de cuisson. Mais si vos gâteaux brûlent et que vous utilisez une plaque foncée, c’est probablement la coupable.

La bonne méthode : Utilisez des plaques à gâteau de couleur claire (ou réduisez la température du four de 25 degrés).

Vous avez trop graissé votre plaque de cuisson

Les gâteaux sont censés s’étaler lorsque vous les faites cuire, à mesure que le beurre et le sucre fondent. Mais parfois, ils s’étalent tellement qu’ils se fondent pratiquement en un seul morceau. Cela peut se produire pour de nombreuses raisons, mais en supposant que vous avez suivi la recette à la lettre, la cause la plus probable est de trop graisser la plaque de cuisson, ou dans certains cas, de ne pas la graisser du tout.

La bonne méthode : Ne pas graisser la plaque et la recouvrir de papier sulfurisé.

cuire des gâteaux correctement

Vous n’avez pas préchauffé votre four

Bien sûr, vous savez que vous êtes censé faire ça. C’est la première instruction de toute recette. Et ce n’est pas comme si vous l’omettiez intentionnellement. Comme beaucoup d’erreurs, il s’agit surtout d’oublier de le faire. C’est particulièrement important pour les biscuits, car ils ne cuisent que 10 ou 12 minutes, et votre four doit donc être à la bonne température au moment de les enfourner.

La bonne méthode : Prenez l’habitude de faire tout ce que dit la recette, y compris préchauffer le four.

A lire également : 10 astuces de cuisson ou de préparation

Vous avez ouvert la porte du four à plusieurs reprises

Vous devez évidemment ouvrir la porte du four pour sortir les gâteaux, mais vous ne voulez pas le faire toutes les deux minutes. Chaque fois que vous le faites, toute la chaleur s’échappe et la température du four baisse. Ce n’est pas aussi mauvais pour les biscuits que pour les gâteaux, mais ça l’est quand même. Cela peut, par exemple, empêcher vos biscuits de s’étaler ou de dorer.

La bonne méthode : Pas de coup d’œil ! Utilisez la fenêtre de la porte du four pour vérifier la cuisson (et nettoyez-la si vous ne pouvez pas voir à travers).

Ces articles peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *