Devenir flexitarien : conseils pour adapter ce régime alimentaire dès aujourd’hui

Devenir flexitarien conseils pour adapter ce régime alimentaire dès aujourd’hui

Voici les aliments de base à garder à portée de main dans le garde-manger, le réfrigérateur et le congélateur si vous essayez de cuisiner principalement à base de plantes, avec de la viande, de la volaille et du poisson à l’occasion.

Qu’est ce qu’un flexitarien ?

Un flexitarien peut être défini comme « une personne dont le régime normalement sans viande inclut occasionnellement de la viande ou du poisson ». Le mot flexitarien est un mélange des mots flexible et végétarien. L’objectif fondamental est de mettre l’accent sur davantage d’aliments de la famille des plantes et moins du règne animal. C’est à chacun de voir à quoi cela ressemble.

Si vous souhaitez essayer le régime flexitarien, il est utile de vous préparer à réussir. Cela signifie un garde-manger rempli d’ingrédients essentiellement végétaux, avec une marge de manœuvre pour la viande, la volaille et le poisson. Adoptez dès maintenant une alimentation plus saine.

A lire également : 8 conseils pour une alimentation saine

Pourquoi choisir un régime flexitarien ?

Les avantages de manger moins de viande sont nombreux. Voici un bref aperçu des raisons pour lesquelles le mode de vie flexitarien est le meilleur selon nous :

  • C’est bon pour la santé. Les recherches montrent que la réduction de la viande améliore la santé et diminue le risque d’un certain nombre de maladies chroniques.
  • C’est bon pour la planète. La culture des plantes produit beaucoup moins de gaz à effet de serre et est moins exigeante d’un point de vue environnemental que l’élevage et la transformation des animaux.
  • C’est bon pour le budget. Les produits de la boucherie et de la poissonnerie ne sont pas bon marché, surtout si vous achetez des produits de qualité supérieure, comme le bœuf nourri à l’herbe, le saumon sauvage et le poulet biologique. Réduire la consommation de ces aliments peut se traduire par des économies substantielles au fil du temps.
Devenir flexitarien  quels aliments manger

Comment remplir un garde-manger flexitarien

La première chose dont les gens ont tendance à s’inquiéter lorsqu’ils renoncent à la viande est de savoir s’ils peuvent consommer suffisamment de protéines. La réponse est oui ! En fait, beaucoup d’entre nous consomment plus de ce macronutriment essentiel que ce dont nous avons besoin. De plus, le monde des plantes offre une myriade d’options pour les protéines.

Haricots, pois et légumineuses

Choisissez les haricots que vous aimez, ils sont tous nutritifs et polyvalents en cuisine. Gardez-les à portée de main pour les intégrer dans vos repas, comme des tacos aux haricots noirs ou un chili épicé par exemple.

Aliments à base de soja

Les ingrédients à base de soja, notamment le tofu, le tempeh, le beurre de noix de soja et l’edamame, sont des superstars riches en protéines et en antioxydants qui peuvent agrémenter votre alimentation.

Noix et beurres de noix

Les noix de toutes sortes sont pleines de fibres, de protéines, de graisses saines et d’un assortiment d’autres nutriments. Faites tourner différentes noix et différents beurres de noix dans votre répertoire de cuisine et de collation.

Graines et beurres de graines

Les graines de citrouille, de tournesol, de lin, de chanvre, de chia, de sésame et les beurres de graines ne doivent pas être négligés. Ils sont excellents dans les produits de boulangerie, les granolas, les salades et les plats d’accompagnement.

A lire également : Les 8 meilleurs superaliments et comment les cuisiner ?

Céréales et pâtes

Si vous observez les cultures du monde entier qui vivent longtemps et en bonne santé grâce à un régime principalement végétarien, vous constaterez qu’elles ont en commun de faire confiance aux céréales complètes. Ce sont des aliments peu coûteux à partir desquels des milliers de repas peuvent être élaborés.

Pensez, par exemple, à des plats tels que le taboulé coloré à base de boulgour, le riz frit aux légumes, la polenta garnie de légumes et les copieux bols de flocons d’avoine.

Pains et tortillas

Tout comme les céréales et les pâtes, les pains et les tortillas peuvent être le point de départ de repas flexibles. Remplissez du pain pita complet avec du houmous, du concombre et des tomates cerises ; faites une pizza rapide avec du lavash, de la sauce tomate, du fromage râpé et vos ingrédients préférés pour la pizza.

Comment remplir un frigo flexitarien

Fruits et légumes

Disposer d’une grande quantité de produits est au cœur de tout régime alimentaire sain, qu’il soit flexitarien ou non. Notre objectif est d’intégrer un fruit ou un légume (ou les deux) dans chaque repas et chaque collation, donc avoir une maison bien approvisionnée est la tâche numéro un.
La laitue et les légumes à feuilles sombres sont essentiels pour préparer des salades, des soupes, des accompagnements et des plats principaux consistants.

Les fruits et légumes surgelés sont un excellent moyen de préparer rapidement des repas. De plus, ils sont nutritionnellement comparables aux produits frais,

Vous trouverez également dans notre congélateur une rotation d’épinards, de maïs, de pois, de choux-fleurs, d’artichauts et de brocolis, qui se prêtent bien à une variété de plats, de la soupe de maïs au brocoli rôti au four.

Œufs et produits laitiers

Si votre alimentation ne comporte pas beaucoup de viande et de volaille, les œufs et les produits laitiers peuvent être une source pratique de protéines, de fer et de vitamine D. Ils constituent également d’excellents éléments de base pour des repas à tout moment de la journée.

Viande, volaille et poisson

Suivre un régime flexitarien implique de faire de la place pour la viande, la volaille et le poisson lorsque l’envie s’en fait sentir.

Vous avez maintenant toutes les bases pour remplir votre réfrigérateur et votre congélateur pour devenir flexitarien.

Ces articles peuvent également vous intéresser